Le sport le plus pratiqué au monde

Le sport le plus pratiqué au monde

 

Qu’est ce qui fait du foot Le sport universel par excellence ?

Un sport de gentleman pratiqué par des brutes. Voilà une définition du football dans les années 90. Une définition qui me plaisait bien. Aujourd’hui, le définir comme un sport de gentleman pratiqué par des acteurs serait plus pertinent. Quoi qu’il en soit, le football reste le sport le plus pratiqué au monde, un sport unificateur, universel, international. Qu’est ce qui fait du foot Le sport universel par excellence ?

Le sport populaire

Le football est avant tout un sport populaire, dans tous les sens du terme. En effet, il est populaire, il jouit d’une grande notoriété, et il est populaire, c’est à dire qu’il est fait pour le peuple, pour les petites gens. Deux T-Shirts, une canette écrasée, une bande de copains et un match naît. Sa capacité à être joué n’importe où et n’importe quand le rends si populaire. De plus, le football a pris au 21ème siècle un nouveau tournant. Pour de nombreux jeunes en difficulté, il représente une porte de sortie d’un quotidien misérable vers un potentiel idéal de vie. Des salaires astronomiques, des cadres idylliques, des jolies filles et des bons potes, voilà de quoi rêve tout jeune qui se lance dans le football. En plus de nombreux trophés bien sur.

Le football est donc apprécié par sa facilité et par le rêve qu’il propose. Les joueurs de football professionnels eux même se rendent compte de l’influence énorme qu’ils peuvent avoir. Ils se mettent alors progressivement à soutenir des causes diverses et variées, humanitaires et politiques, portant le football dans une autre dimension.

Un sport unificateur

Le football a aussi la qualité d’être unificateur. On a entendu de nombreuses fois que l’équipe de France 98 a contribué à l’intégration progressive des arabes et des noirs dans la société française, où le racisme y est encore aujourd’hui fort. La France Black-Blanc-Beur était un glorieux slogan que les différents joueurs défendaient. L’équipe d’Aimé Jacquet représentait l’étendard d’une France multiculturelle et en voie vers une intégration complète et sans équivoque des différents milieux sociaux et origines présentes dans notre chère république.

Même si les supporters de football n’ont pas toujours été des exemples de tolérance et d’acceptation de la diversité, leur racisme n’atteint pas les terrains de jeux. Il y a trois ans, un geste très fort de la part de Daniel Alves a prouvé la puissance du sport face aux injures et provocations raciales. Lors d’un match du FC Barcelone, une banane a été lancée sur le joueur brésilien, en référence à sa couleur de peau basanée. Ce dernier prend alors la banane, l’ouvre, la mange, puis s’élance et tire son corner.

C’est donc tout ceci qui fait du football Le sport universel par excellence. Un sport spectaculaire, qui laisse la place au rêve et à la créativité.

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laurent

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *