Google, Le futur Skynet ?

Google, Le futur Skynet ?

Google, quasi leader de l’innovation et de l’économie, développe depuis maintenant quelques années des IA de plus en plus performantes. Ces intelligences artificielles ont un pouvoir et une capacité redoutable, et redoutée. En effet, le développement d’IA est critiqué par nombre de physiocrates et nombres de peureux, effrayés par le changement, le modernisme et l’innovation. Mais l’innovation est le propre de l’homme, et le changement est inhérent à notre survie. Notre espèce à su prospérer en changeant, en improvisant, en surprenant toujours plus. De l’apprivoisement des animaux à la création de charrettes, des charrettes aux trains, du fax au smartphone,, des voitures aux avions, des antibiotiques aux vaccins, des smartphones à l’IA, tous les domaines sont touchés par le changement et l’innovation. Doit on avoir peur de google et de ses avancées technologiques ou bien est-ce l’avenir de l’humanité ?

L’an passé, le géant mondial a créé deux intelligences capables de dialoguer. Mais elles ont dû être détruites, car elles ont commencé à créer un langage commun, que les ingénieurs qui leur ont donné naissance ne parvenaient pas à déchiffrer. Deux robots se sont mis à dialoguer sans que nous puissions savoir ce qu’ils se disaient. Ce fait est assez effrayant, même pour les défenseurs des IA. Si nous ne parvenons pas à les contrôler, comment savoir où elles évoluent ? La particularité de ces intelligences est leur capacité d’apprentissage infinie. Du moment où elles sont capables de se créer des lignes de codes pour mieux s’adapter à leur environnement et leur contraintes, elles n’ont plus aucune limite. Car leur capacité de mémoire est infinie, contrairement à la nôtre. Leur marge d’erreur est donc extrêmement limitée, et ce sont des robots. un robot ne se décourage pas, ne connaît pas la remise en question et la répétition des erreurs ne leur font pas peur.

Microsoft avait lancé sur twitter une IA, dont le but était de se nourrir des informations que les internautes lui transmettent, afin de se forger un avis politique, et capable de retwitter ses avis politiques. L’IA est devenue Nazie. Des tweets sur la supériorité de la race blanche, qui doit prospérer en exterminant les autres races inférieurs sont apparus, directements publiés par l’IA. Certe une vague de trolls, des internautes qui ne cherchent que la provocation, se sont amusés à la convaincre du nazisme, en lui offrant des informations quant à la pérennité de la race humaine sous un “reich” nazi.

Dans cette folie, Microsoft a présenté ses plus plates excuses à la twittosphère, accusant le manque de dignité, de professionnalisme et de respect de la part de certains trolls, et a détruit son IA.

Les IA peuvent donc posséder un pouvoir que l’on ne peut contrôler, et la peur est présente. Alors Google, avec sa recherche toujours plus poussée et pointue, va-t-il créer à son insu un Skynet, tant redouté dans le film Terminator ?

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laurent

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *