A-t-on toujours besoin de communiquer ?

A-t-on toujours besoin de communiquer ?

La publicité est essentiel au développement de toute entreprise, au sens large du terme. Tout ce que l’on entreprends doit jouir d’une bonne publicité, du moment que l’on propose ses services à un ou des tiers. La notoriété est à la base de toute recherche de clientèle, à la base de toute prospection, de toute réussite entrepreneuriale. La communication, que ce soit pour le lancement d’un produit, d’une société, d’une compagnie de services x ou y, doit être pensée, réfléchie, analysée pour être efficace et efficiente. Mais cette communication est tout de même remise en question, autant sur son fond, mais surtout sur sa forme.
A-t-on toujours besoin de communiquer ?

La réponse évidente serait de dire que la question ne se pose même pas car il est impossible d’éviter la communication. Il est impossible de ne pas communiquer. Tout est communication.Après ce débat, qui est plus d’ordre philosophique, un débat de fond sur la communication, analysons l’évolution de celle ci.

La communication, depuis les années 90 a énormément évolué. Les années 2000, portées par un courant publicitaire disruptif, la disruption donc, a apporté un nouveau visage à la com. Cette disruption publicitaire à mis fin à la dictature des marques. Les marques qui autrefois bourrinaient de pubs survendeuses et parfois mensongères, celles qui prospèrent pendant les 30 glorieuses et l’apogée de la société de consommation, se sont mise à changer de discours. Car aujourd’hui, la marque ne communique plus en vantant ses qualités et ses mérites reconnues par tout le monde. Ou du moins, elle le fait avec un autre but. Les marques aujourd’hui ne peuvent plus convaincre, elles doivent séduire.

Une différence ténue, mais importante. En effet, cette notion de séduction implique une personnalité de marque. La marque n’est plus seulement une enseigne de communication, elle est maintenant un ami, voir un amant. La marque séductrice va s’emparer des sentiments du consommateur.

A quoi est dû ce phénomène ?

Ce phénomène assez récent est survenu avec la digitalisation massive de nos sociétés. Le digital étant aujourd’hui le premier médium de communication par lequel passent les marques, les sociétés et agences ont dû se familiariser avec internet. Et les communautés internets étant déjà bien présente, les messages publicitaires ont dû changer, ont dû s’adapter.

Et comme si s’adapter totalement à une cible ne suffisait pas, il a fallu changer également son contenu. En effet, digitaliser son contenu et ses services est aujourd’hui quasi essentiel à toute multinationale qui se respecte.

Et la digitalisation de la communication et du marketing se fait sous la forme de l’arrêt des pubs traditionnelles, ce sont aujourd’hui les plus divertissantes et celles dont l’apparition du produit ou service est plus sous jacente qui marchent le mieux. Car elles s’adaptent. Elles s’adaptent à un public et à une communauté qui ont fui les postes de télévision, en partie à cause de la publicité massive existant sur ce médium.

La communication s’est donc prostituée, a énormément évolué, mais est bel et bien toujours présente, et surtout plus que jamais. La communication n’a pas disparu, et ne disparaîtra jamais, tout simplement car elle est obligatoire et nécessaire à tout développement.

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laurent

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *